Les Mousquetaires béarnais

Dans le cadre de cette importante manifestation, les deux livres édités par le C.H.AR.
dédiés aux Mousquetaires béarnais, ont été présentés par l’auteur(ci-dessous)
lors d’une conférence.

Dans la presse à Richelieu

La Nouvelle République (Richelieu)
La compagnie Mandalas a assuré un spectacle mêlant jonglage, humour et chant.

La 10 e édition du festival Cape et Épée de Richelieu s’est ouverte hier avec au programme spectacles, gastronomie et défilés. Une occasion de redécouvrir la ville au temps du cardinal.

Tous en ligne, l’ennemi est en marche ! En garde, on charge ! Maniement de l’épée, exercice d’agilité et mise en condition de combat, hier après-midi, ils étaient nombreux à vouloir imiter les mousquetaires. Adultes et enfants, sous le regard et l’encadrement des professionnels, se sont ainsi livrés à des duels pendant une vingtaine de minutes, épées en bois à la main.
« Ils nous ont appris à combattre », se réjouit la jeune Eva.

Venue observer les prouesses de son petit-fils, Annie apprécie le spectacle. « Ça me fait plaisir de voir les enfants faire une activité originale comme celle-ci, explique-t-elle. En plus, ils sont bien encadrés. Il n’y a aucun danger. »

Sous le signe du XVIIe siècle

Un peu plus loin sur la place du Marché, des rires et des applaudissements se font entendre. Au milieu d’une scène, la compagnie Mandalas assure le spectacle. Jongleurs hors pair, ils sélectionnent une jeune femme du public, la placent entre eux et commencent à s’échanger des quilles au-dessus de sa tête. Si la « victime » a l’air un peu stressée, les deux compères semblent parfaitement détendus et échangent des blagues potaches pendant leur numéro. Un show dont la jeune femme se souviendra. « J’ai eu super peur, on sent l’air passer devant son visage, confie-t-elle. C’était vraiment impressionnant. »
Comme à chaque édition, ce sont au final plus de 300 acteurs professionnels et amateurs qui veillent à ce que le week-end reste sous le signe du XVIIe siècle, en proposant spectacles et activités, ou faisant simplement figuration pour compléter l’authenticité du décor. Si les festivités ont donc déjà bien commencé, ce dimanche ne sera pas en reste.

Spectacles de danses, duels au pistolet, conférence de Joseph Miqueu sur les mousquetaires, pièces de théâtres feront partie des multiples activités proposées. Le tout, évidemment, en compagnie du cardinal de Richelieu.

Benjamin Derveaux

Comments are closed.