Méritein

Toponymie et population
Méritein se situe dans la vallée du gave d’Oloron, sur sa rive droite. Les communes limitrophes sont au sud Navarrenx, au nord Bastanès, à l’est Vielleségure, et à l’ouest Castetnau-Camblong.
Son accès routier se fait essentiellement par la route D 947. Le bourg est installé le long de cette route, principale voie de communication du territoire communal.
Le village compte trois lotissements dont deux privés au nord et un lotissement communal à l’est du Bourg, ainsi qu’un Hameau.
La commune est caractérisée par une forme allongée et couvre 690 ha.
Elle est constituée de deux unités topographiques bien distinctes :
-la plaine alluviale du Gave d’Oloron,
-les coteaux béarnais au nord-est traversés par le sentier pédestre et VTT, créé par la Communauté de Communes. Le relief présente un point culminant à 263 m au lieu-dit « La Serre » et le point le plus bas est à 112 m au sud-ouest du territoire communal.
Parmi les bâtiments à visiter nous pouvons citer l’église du Moyen Âge située au centre du bourg, un lavoir restauré vous incitera sûrement à prolonger votre promenade jusqu’au bord du gave.

La fermeture de l’Ecole en 1988, ainsi que la demande de nombreux agriculteurs ces dernières années à faire valoir leur droit à la retraite à considérablement changé la vie du Centre Bourg.

Malgré tout la population est d’un équilibre remarquable entre les actifs et les retraités. Le monde agricole est représenté par huit exploitations.
En 1967 et 1971 : Construction de 2 lotissements communaux.
L’agriculture est bien représentée. Les agriculteurs font preuve de dynamisme entre la diversification des cultures et de l’élevage.
Le tissu artisanal était en régression depuis quelques années sur la commune, mais depuis peu les artisans sont de retour grâce à l’accession à la propriété. Je me permets de les énumérer :
Électricien, peintre, ferronnier d’art, charpentier, maçon, poseur en menuiserie et agencement, travaux de terrassement et d’assainissement, exploitant forestier, travaux agricoles et une installation classée de stockage de fioul et de distribution.

______________________________

Un peu d'histoire.
Cité sous le nom de Mériteng dans les Fors de Béarn au XIIIème siècle, le village s’appelait Sent Johan De Mérithen en 1384 puis devint Méritain en 1481.
Riveraine de Navarrenx, cité fortifiée, son histoire est intimement liée à cette dernière. Les pierres prélevées au lieu-dit « les Marlères » et le four à chaux implanté en bordure du gave d’Oloron ont servi à l’édification des remparts de Navarrenx sous le règne d’Henri II d’Albret.
A la fin du siège de Navarrenx en 1569 contre l’armée dite de « protection » envoyée par le Roi de France, soutenu par les gentilshommes catholiques béarnais et souletins, pour juguler l’autorité de Jeanne d’Albret, figure grandissante du parti réformé, les protestants organisèrent des sorties dans les villages en représailles contre les catholiques. Ainsi, le 9 août 1569, à Méritein, ils brûlèrent le château. Le Seigneur de Méritein fut tué d’un coup d’arquebuse.
En 1790 un incendie a ravagé le village. Ce dernier a été reconstruit après.
Méritein comptait parmi ses habitants une figure emblématique en la présence du Général Gilhaume de Latrille comte de Lorencez sous le règne de Napoléon III où il se maria avec la fille d’un propriétaire à Méritein et Maire de cette commune.

Comments are closed.