2 – Porte Saint-Antoine

Porte Saint-Antoine (encore appelée Porte d'Espagne). Elle tire son nom de l'ancienne église Saint-Antoine, église paroissiale de la bastide primitive, dont elle occupe l'emplacement. L'entrée est percée dans un flanc de bastion, dissimulée derrière un orillon; elle est donc pas visible de la berge opposée du Gave. Une échauguette augmente les capacités d'observation de la porte. Elle était autrefois défendue par un pont-levis dont on distingue encore les espaces longitudinaux destinés au passage des chaînes. Sous le passage, il est possible d'accéder à deux postes de tir qui défendaient l'entrée par deux meurtrières à fort ébrasement vers l'intérieur. Le reste du volume intérieur de la porte est occupé par deux locaux dont l'un servait de prison, l'autre de poste de garde. De part et d'autre de la porte, un escalier mène à la partie supérieure, laquelle offre un superbe point de vue sur le Gave d'Oloron et le pont qui le franchit, et dont les fondations remontent au XIIe ou XIIIe siècle.

Comments are closed.